Né avant 1975, vous pensiez que la réforme des retraites ne vous concernait pas ? Eh bien si

Né avant 1975, vous pensiez que la réforme des retraites ne vous concernait pas ? Eh bien si


Habile, le Premier ministre a détaillé la réforme des retraites en faisant croire que seuls ceux nés à partir de 1975 seraient concernés. Il a omis de préciser que tous ceux nés à partir des années 1960 devront travailler plus longtemps.

Si, comme la plupart des personnes qui ont écouté Edouard Philippe ce mercredi 11 décembre, vous avez compris que la réforme des retraites avec un système par points ne s’appliquerait qu’à ceux nés en 1975 ou après, et donc, ayant plus de 44 ans, vous ne vous sentez plus concerné… eh bien vous avez tout faux !

La réforme aura des conséquences lourdes, y compris pour celles et ceux qui sont nées dans les années 1960 et qui s’apprêtent à liquider leur retraite dans les années qui viennent. Voici pourquoi.

L’apparent recul

Le Premier ministre a eu cette formule habile lorsqu’il a détaillé le contenu de la réforme des retraites en un système universel :

« Nous avons choisi de ne rien changer [pour les personnes] qui sont à moins de dix-sept ans de la retraite, celles nées en 1975. »

En apparence, il s’agit d’un recul de la part du gouvernement, puisque à l’origine, la réforme orchestrée par Jean-Paul Delevoye devait s’appliquer à partir de ceux nés en 1963. Le nouveau calcul « par points » s’appliquera finalement à partir de 2025 pour tous ceux nés en 1975 et après. Les droits accumulés jusqu’en 2025 seront calculés selon la méthode actuelle, les suivants selon le nouveau système à points. Ceux nés jusqu’en 1974 se pensent donc épargnés par la réforme.

Source : L'Obs