SUD Rail

Sortie du rapport Delevoye : vers la baisse programmée des retraites

La sortie du rapport Delevoye confirme nos inquiétudes. Les critiques formulées par Solidaires et bien d’autres à l’encontre du système à points préconisé par le Haut commissariat à la réforme des retraites, n’ont pas été entendues. Les annonces en faveur des femmes ou des précaires sont de la poudre aux yeux pour vendre la réforme, elles ne sont pas à la hauteur des besoins et seront financées par les autres retraité-es.

Solidaires se bat pour le droit de manifester et contre l’usage des LBD

Depuis quelques années, la répression de l’Etat au travers de ses « services de maintien de l’ordre » (Police et Gendarmerie) n’a fait que s’aggraver. Cette montée de ce que nous qualifions des violences policières s’est particulièrement exprimée lors des manifestations des Gilets jaunes, lors des récents rassemblements climat ou dernièrement à Nantes lors de la fête de la musique et aussi, plus largement, au quotidien, dans les quartiers populaires.

Jour 19 - Alerter ne suffit pas

L’audience du 6 juin 2019 du procès France Télécom, vue par Louis-Marie Barnier, sociologue du travail, syndicaliste CGT, membre de la fondation Copernic, auteur notamment, avec Hélène Adam, de « La santé n’a pas de prix, voyage au cœur des CHSCT« , éditions Syllepse.

Jour 18 - Time to move : marche ou crève !

L’audience du 4 juin 2019 du procès France Télécom, vue par Annick Coupé, secrétaire générale d’ATTAC, co-fondatrice de la fédération SUD PTT et ancienne porte parole de l’Union syndicale Solidaires

La lutte contre les inégalités salariales... MISE A « L’INDEX » !

La Loi avenir professionnel a mis en place l’obligation de mesurer les inégalités salariales entres les femmes et les hommes dans les entreprises du secteur privé. Ceci se fait via un indicateur qu’on appelle l’INDEX. Ci-joint une note sur cet Index, travaillée par la commission femmes et à destination des équipes militantes.

Jour 16 – La peur en partage…

L’audience du 31 mai 2019 du procès France Télécom, vue par Dominique Manotti, qui a toujours vécu à Paris, est une écrivaine française de roman noir, historienne, spécialiste de l’histoire économique du XIXe siècle, militante et syndicaliste, dernier roman paru « Racket (l’histoire du rachat d’Alstom par GE) » aux éditions Les Arènes.

Jour 14 – « Ils ont exigé des fauteuils » (visite à une installation judiciaire)

Les audiences des 27 et 28 mai 2019 du procès France Télécom, vue par Serge Quadruppani, auteur de romans et d’essais, d’articles en ligne et sur papier, traducteur de l’italien, directeur de la collection « Bibliothèque italienne » chez Métailié, derniers livres parus « Le monde des Grands Projets et ses ennemis, Voyage au cœur des nouvelles pratiques révolutionnaires », Éditions La Découverte et « Sur l’île de Lucifer » Snag/La Geste Éditions.

Jour 12 – Les mots, c’est quelque chose

L’audience du 24 mai 2019 du procès France Télécom, vue par Leslie Kaplan, écrivaine. Elle participe, depuis l’usine comme établi, au mouvement de mai 1968. Depuis 1982, elle publie des récits, des romans, des essais, du théâtre, son dernier livre paru est Désordre, éditions P.O.L, mai 2019.