En pleine grève, la SNCF reçoit le prix de la pire entreprise de l'année

En pleine grève, la SNCF reçoit le prix de la pire entreprise de l'année


Cela n'a rien à voir avec la grève, mais la SNCF aurait certainement pu se passer de ce prix remis par le magazine 60 millions de consommateurs.

Il y a des cadeaux de Noël dont on se passerait bien. Alors que le mouvement de grève contre la réforme des retraites entame sa 22e journée ce jeudi 26 décembre, la SNCF vient de se voir remettre un prix dont elle se serait certainement bien passée.

La rédaction de 60 millions de consommateurs a choisi l’entreprise ferroviaire pour lui remettre le “Cactus d’Or 2019”. Soit le prix de l’entreprise ayant le plus gâché la vie des consommateurs, ainsi que l’a annoncé le journaliste du magazine, Lionel Maugain, sur Franceinfo

Sa politique tarifaire dénoncée

Pour autant, si les perturbations du trafic sont encore très fortes en raison du mouvement social, ce trophée n’a rien à voir avec la grève. La SNCF est pointée du doigt pour ses retards, sa politique tarifaire et ses accès difficiles aux guichets. 

“Il faut parfois une ou deux heures pour avoir un ticket au guichet. La SNCF a supprimé beaucoup d’emplois”, a notamment déclaré Lionel Maugin tout en rappelant que selon une étude de 2016, la société ferroviaire française est là “la 5e compagnie la plus chère sur 36 pays d’Europe”. Les cartes seniors dont le prix a augmenté sont notamment pointé du doigt.

Objectif de ce “Cactus d’Or”, encourager l’entreprise à s’améliorer. “Le palmarès n’est pas uniquement là pour pointer les mauvais élèves de la consommation, on est là aussi pour les piquer au vif, qu’ils fassent mieux l’année prochaine”, insiste Lionel Maugin. L’an passé, le “Cactus d’Or” avait été remis au groupe énergétique ENGIE.

Le “Cactus de la défaillance” pour Vinted

Pour établir son palmarès, 60 millions de consommateurs s’est basé sur les quelques 2000 courriers reçus chaque mois par la rédaction. 

Vinted, plateforme de vente de vêtements d’occasions reçoit ainsi le,“Cactus de la défaillance” pour ne pas avoir su répondre à son succès, alors que la FNAC a été choisie pour recevoir le Cactus de la pire pratique. En cause, des assurances non demandées vendues avec des produits.

Source : Huffingtonpost