LE SCANDALE DES PRIMES INDEXÉES SUR LE NOMBRE D’ACCIDENTS DU TRAVAIL !

LE SCANDALE DES PRIMES INDEXÉES SUR LE NOMBRE D’ACCIDENTS DU TRAVAIL !

La direction nous a habitués à tous les genres d’expérimentations quand il s’agit de faire de la productivité. Les échanges nourris lors du comité central autour des 2 accidents mortels (Bischeim et Dijon) ont permis de mettre en lumière que toutes les activités sont en train de généraliser un système de primes collectives corrélées avec le nombre d’accidents du travail. C’est un scandale ! Pour SUD-Rail, la question des accidents du travail est grave et ne doit pas faire l’objet de challenges pour l’obtention d’une prime mais bel et bien d’un travail de prévention pour les éviter. C’est à l’employeur de veiller à la sécurité, il ne peut donc pas se défausser de sa responsabilité sur les agents en les sanctionnant financièrement et ainsi tenter de faire baisser le nombre de jours d’absences pour cause d’AT, quand celui-ci est en hausse constante depuis presque 10 ans !

Nouvel accord de cessation progressive d’activité ! Ce sont nos adhérents qui se prononceront

Nouvel accord de cessation progressive d’activité ! Ce sont nos adhérents qui se prononceront

Le conflit des ASCT de décembre 2022 et février 2024, la menace d’un préavis sur les ponts du mois de mai 2024 tout comme le conflit des retraites de 2023 où les cheminot-e-s ont pris toute leur place ont mis en lumière que les dispositifs actuels de fin de carrière de la SNCF, qui datent de 2008, n’étaient plus efficients, ne serait-ce parce qu’en 2008 l’âge de départ était de 50 ou 55 ans. Trop compliqués, pas assez rémunérateurs, pas assez longs, pas de prise en compte des contractuel-le-s … Au final, les dispositifs actuels n’étaient utilisés que par 12% des cheminot-e-s.

Accidents et morts au travail ! Ce n’est pas une fatalité !

Accidents et morts au travail ! Ce n’est pas une fatalité !

Dans un contexte marqué par le décès de 2 collègues cheminots, l’un au technicentre de Bischheim et l’autre à l’Infrapôle BFC, la SNCF vient de publier son bilan annuel des accidents du travail et des maladies professionnelles, il est édifiant ! Accidents mortels à la SNCF et chez ses sous-traitants, le constat est terrible, chaque année il y a toujours plus de morts dans le ferroviaire.

SUD-Rail : LE SYNDICAT QUI PROGRESSE LE PLUS !

SUD-Rail : LE SYNDICAT QUI PROGRESSE LE PLUS !

Avec une progression de 3,38 %, SUD-Rail signe la plus forte progression de l’ensemble des O.S. et pourra faire face à la direction dans 3 conseils d’administration. En donnant massivement leur confiance à notre syndicalisme, les cheminot-e-s ont montré leur détermination à défendre leurs droits et à lutter face à l’ouverture à la concurrence et à la casse de leurs conditions d’emplois. Les administrateurs SUD-Rail iront porter cette voix cheminote face aux décideurs patronaux !

Les salarié-es de la manutention ferroviaire oublié-es des JO !

Les salarié-es de la manutention ferroviaire oublié-es des JO !

Les JO approchent mais le patronat de la manutention et du nettoyage ferroviaires n’a annoncé aucune mesure pendant cette période pour les 7500 salarié-es de cette branche. Pour SUD-Rail, qui représente 25% des voix dans cette branche et qui organise l’ensemble des travail-leurs et travailleuses du rail, des mesures doivent être prises dans ce secteur où la SNCF est donneuse d’ordre.

La direction a un mois pour éviter un nouveau conflit ASCT

La direction a un mois pour éviter un nouveau conflit ASCT

Après la fortè mobilisation dès 16/17/18 fèvrièr, lè problème reste entier. C’èst pour cela que la fé dération SUD-Rail (en accord avec la CNA) a posé un nouveau préavis de grêve couvrant tout le mois de mai ! Ce préavis a été déposé dès lè 12 mars, laissant ainsi plus d’1 mois èt 1/2 a la dirèction pour négocier… èt éviter la grêve !

Le droit de grève, c’est l’outil des salarié-e-s, il ne doit pas être restreint !

Le droit de grève, c’est l’outil des salarié-e-s, il ne doit pas être restreint !

En droit français, la protection de la grève a une valeur constitutionnelle, consacrée par l’article 7 du préambule de la Constitution de 1946. Conquête fondamentale, c’est un bien commun, utile à tous, que les libéraux et la droite, à l’image du sénat aujourd’hui, veulent sans cesse « réglementer » ou restreindre parce que c’est un outil fondamental de conquête sociale. L’ancien doyen de la chambre sociale de la cour de cassation déclarait il y a peu : « le droit du travail s’est construit, en grande partie, grâce aux grèves. Et la difficulté de réglementer la grève tient précisément à ce caractère irréductible du phénomène, qui échappe aux catégories classiques d’un droit construit autour de l’image du bon père de famille, prudent et diligent ». Dans les faits, les acquis sociaux ne sont jamais octroyés, ils sont toujours le fruit de luttes souvent âpres, opiniâtres, faites de terribles sacrifices de la part de celles et ceux qui y…

Un nombre de syndiqués record !

Un nombre de syndiqués record !

C'est une progression historique pour SUD-Rail, en 2023 plus de 500 syndiqué.es en plus ! C'est le travail de terrain de nos syndicats, de nos militant.es, qui est ainsi récompensé.

Du 28 mars au 04 avril, renforcer SUD-Rail, c’est renforcer la lutte pour l’équité de traitement pour l’ensemble des cheminot.e.s, quel que soit leur statut, afin de garantir l’unité entre nous tous !

Du 28 mars au 04 avril, renforcer SUD-Rail, c’est renforcer la lutte pour l’équité de traitement pour l’ensemble des cheminot.e.s, quel que soit leur statut, afin de garantir l’unité entre nous tous !

Depuis plusieurs années, SUD-Rail a fait de la construction de repères communs à tous et de la lutte pour garantir de nouveaux droits aux cheminot.e.s en CDI sa priorité ! Dans toutes les régions, nous avons des référent.e.s spécialisé.e.s sur le sujet qui assurent des formations, des permanences et qui se battent au quotidien pour faire appliquer la réglementation et les avancées obtenues. Grâce à sa permanence téléphonique tous les mercredis et jeudis et à son qu’une adresse mail dédiée, c’est bien SUD-Rail, sollicité par plus de 5000 agents depuis sa création, qui fait avancer les droits des contractuel.le.s !

La fiche de paie de mars 2024 avec + 400€, C’est le fruit des mobilisations … et ça serait possible toute l’année !

La fiche de paie de mars 2024 avec + 400€, C’est le fruit des mobilisations … et ça serait possible toute l’année !

Nous venons d’avoir notre fiche de paie de mars avec en moyenne 400 euros bruts en plus. Cette mesure ne tombe pas du ciel, c’est l’une des avancées obtenues grâce aux différentes mobilisations sectorielles portées par la fédération SUD-Rail depuis le début de l’année. Une première au matériel, une seconde en lien avec le collectif ASCT dans les trains, puis les aiguilleurs et ensuite la Vente. La direction, prise de court par le niveau des mobilisations,

CAMPAGNE MEDIATIQUE D’ASCT BASHING: SUD-Rail Répond !

CAMPAGNE MEDIATIQUE D’ASCT BASHING: SUD-Rail Répond !

Pour discréditer et rendre impopulaire notre grève de février, la direction revancharde ment sur nos revenus et nous traite d’irresponsables dans tous les médias et réseaux sociaux. Elle sort les crocs et nous fait passer pour des enfants capricieux aux yeux de la France entière.