Vaccination Pass Sanitaire...Après l'ignorance, voilà le mépris !
9/07/21 - La SNCF n'est pas à vendre !

9/07/21 - La SNCF n'est pas à vendre !

Rassemblement SUD-Rail devant le Ministère des Transports... Contre l'ouverture à la concurrence, contre la privatisation du rail, contre le transfert de personnel et le dumping social !

Conférence sociale : toutes ces urgences auxquelles Macron ne répondra pas !

Conférence sociale : toutes ces urgences auxquelles Macron ne répondra pas !

Ce mardi 6 juillet, Macron a convié les 8 organisations syndicales dites « représentatives » de salarié-es et d’employeurs à une conférence sociale censée débattre des “grands défis du moment”. Avec sur la table la discussion sur le retour d’une réforme des retraites saupoudrée d’autres projets socialement tout aussi inacceptables comme la réforme gouvernementale de l’assurance chômage. N’étant pas conviée, l’Union syndicale Solidaires n’aura donc pas la possibilité de lui rappeler de vive voix les revendications qu’il est plus que temps de mettre en place pour répondre aux catastrophes que ses politiques antisociales ont provoquées et enfin sortir d’un système socialement, écologiquement mortifère.

Vous allez regretter votre mépris !

Vous allez regretter votre mépris !

La SNCF a décidé de sacrifier la période estivale et parier sur notre démoralisation. C’est une erreur, cette stratégie de pourrissement et nous l’avons déjà démontré par le passé. Nous allons nous adapter, continuer à les faire trembler. Cela prendra un peu plus de temps mais nous allons utiliser tous les moyens pour gagner !

Réforme Assurance Chômage : Le gouvernement à nouveau au tapis !

Réforme Assurance Chômage : Le gouvernement à nouveau au tapis !

Le mouvement social et le Conseil d’Etat viennent d’infliger une lourde défaite au gouvernement. Saisi par la CGT, la FSU et Solidaires afin que soit suspendu le décret portant réforme de l’assurance chômage du 30 mars dernier, le Conseil d’Etat a décidé de suspendre la réforme du salaire journalier de référence dont le système projeté doit engendrer des inégalités en montants d’allocations pour une même période travaillée de 1 à 50 !