Livret parentalité
FACE À LA MENACE NOTRE UNITÉ !

FACE À LA MENACE NOTRE UNITÉ !

Unitairement, nous réaffirmons que l’ennemi du monde du travail est aux portes du pouvoir. La politique de l’extrême droite est basée sur le racisme, qui met en opposition les travailleuses et travailleurs en fonction de leur nationalité, de leur couleur de peau, leur religion, ou encore leur orientation sexuelle.

Après le choc des européennes les exigences sociales doivent être entendues !

Après le choc des européennes les exigences sociales doivent être entendues !

Suite à l'intersyndicale interprofessionnelle de ce soir, un communiqué unitaire CFDT - CGT - UNSA - FSU - Solidaires vient de sortir "Après le choc des européennes, les exigences sociales doivent être entendues". Alors qu'Emmanuel Macron veut continuer à instrumentaliser la peur de l'extrême droite, le mouvement social est à l'offensive.

Accord filiales : nous refusons d'entériner le moins-disant social !

Accord filiales : nous refusons d'entériner le moins-disant social !

Dans la continuité de sa décision de création systématique de filiales à la suite d’appels d’offres TER, Transilien et intercités, la direction SNCF a proposé aux organisations syndicales un accord spécifique censé garantir un socle de droits pour les agents transférés. A ce stade, pour ces cheminot-e-s, les seules dispositions qui s’appliquent sont celles de la loi ferroviaire de 2018 et de l’accord de branche de décembre 2021 dit de « sac à dos social ». Après un premier échec des négociations, la direction a persisté sur sa ligne en voulant exclure d’emblée l’organisation du travail (rh0077) et en ne fournissant aucune garantie sur la rémunération et les nouveaux embauchés … prenant le risque d’une non signature … ce qui est arrivé !

 Après consultation de ses adhérents SUD-Rail signe l’accord JOP.

Après consultation de ses adhérents SUD-Rail signe l’accord JOP.

Le 22 mai a eu lieu la Table Ronde Jeux Olympiques et Paralympiques. Cette négociation s’est tenue le lendemain d’une mobilisation importante en Ile de France à l’initiative des 5 syndicats Parisiens SUD-Rail, mais aussi sous le poids de nombreuses DCI et préavis en région. Après consultation de ses adhérents SUD-Rail signe l’accord JOP.

Manifestation nationale du 28 mai : Toujours déterminé·es !

Manifestation nationale du 28 mai : Toujours déterminé·es !

La fédération SUD-Rail avait inscrit la manifestation unitaire de mardi dans sa stratégie revendicative afin de renforcer nos actions syndicales aussi bien à l’encontre de la direction SNCF que du gouvernement. Ce sont des centaines d’adhérentes et adhérentes qui ont convergé sur Paris. Nous avons été la seule organisation syndicale à construire un cortège qui a réuni toutes les forces syndicales, écologiques et politiques qui nous soutiennent dans nos luttes sociales. Depuis le début de l’année, nous sommes à l’offensive dans le ferroviaire, nous engrangeons des avancées sociales … nous allons poursuivre cette dynamique en juin.

Table ronde Emploi du 29 mai : Enfin l’inversion de la courbe !

Table ronde Emploi du 29 mai : Enfin l’inversion de la courbe !

Hier se tenait une table ronde sur l’emploi au niveau des 6 Sociétés SNCF (Voyageurs, Réseau, G&C, Fret, GIE et la Holding). Cette réunion a été fixée dans un contexte particulier d’embauches obtenues à la suite des mobilisations métiers, au matériel, chez les ASCT et dans les EIC au mois de février. Dans ce contexte de tension sociale, le PDG du groupe avait mis dans la balance, dès le 8 février, une plateforme de progrès social dans laquelle on retrouvait, entre autres, l’embauche de 1100 cheminot-e-s supplémentaires au 7300 déjà prévues. La fédération SUD-Rail a réaffirmé qu’elle mettait sous haute surveillance la question de l’emploi à tous les niveaux de l’entreprise.

Pénibilité : le nouvel accord fin de carrière n'est qu'un début !

Pénibilité : le nouvel accord fin de carrière n'est qu'un début !

Depuis plusieurs mois, à la suite de la réforme injuste de notre système de retraite, la fédération SUD-Rail n’a eu de cesse de se battre sur le sujet de la pénibilité. Ainsi en 2023, notre tract consacré à la pénibilité, la fin de carrière et la prévention : « Agir maintenant » reprenait nos revendications en la matière. L’accord fin de carrière, que nos adhérents ont décidé de signer à une très large majorité est venu valider notre démarche revendicative et notre syndicalisme de lutte. Il ne faut pas être naif, ce sont bien les différentes grèves de ce début d’année à l’initiative de SUD-Rail (Asct, Eic, Matériel) qui ont arraché à la direction ces avancées sociales.

Tous ensemble en manifestation pour la défense de Fret SNCF et contre le dumping social de la concurrence TER !

Tous ensemble en manifestation pour la défense de Fret SNCF et contre le dumping social de la concurrence TER !

La manifestation unitaire du 28 mai est un enjeu important dans la séquence revendicative et politique que nous traversons. Alors que la campagne des élections européennes, dont le scrutin aura lieu le 9 juin, aura sûrement plus de place dans l’actualité médiatique, cette mobilisation est l’occasion de faire avancer notre revendication centrale auprès des acteurs politiques et associatifs.

L'éthique : instrument de répression

L'éthique : instrument de répression

La direction de SNCF se vante régulièrement de lutter contre les violences sexistes et sexuelles au sein de l'entreprise et dans les trains. Elle multiplie les coups de comm', affiches en gare ou encore déclarations lénifiantes lors de la journée du 8 mars par exemple.

Face à l’offensive contre l’accord de fin de carrière à la SNCF, rétablissons quelques vérités !

Face à l’offensive contre l’accord de fin de carrière à la SNCF, rétablissons quelques vérités !

Fin 2007, à la suite de la contre-réforme des retraites sur les régimes spéciaux, la direction de la SNCF, sous la pression des mobilisations, avait proposé un accord de fin de carrière qui est entré en vigueur début 2008. Si celui-ci était moins intéressant que l’accord d’avril 2024, et n’étant d’ailleurs utilisé que par 12% des futur-e-s retraité-e-s, il permettait pourtant déjà aux cheminots de bénéficier d’un départ anticipé. Donc si l’accord a été clairement amélioré en 2024, il n’est pas nouveau. A l’époque, quand il s’agissait de faire passer sa contre-réforme des retraites, le président de la République Nicolas Sarkozy et son gouvernement libéral ne trouvaient rien à redire pour dénoncer l’instauration d’une cessation progressive d’activité à la SNCF.

FRET SNCF:Discontinuité Où en sommes-nous ?

FRET SNCF:Discontinuité Où en sommes-nous ?

À ce jour, 16 flux ont été repris, principalement par DB Cargo. Pour les 7 flux restants, seul celui de Perpignan à Rungis n'a pas été repris en raison de travaux sur le MIN. Les 6 autres seront sous-traités par FRET.

PROJET D’ACCORD FIN DE CARRIERE : ZOOM SUR LES ASCT

PROJET D’ACCORD FIN DE CARRIERE : ZOOM SUR LES ASCT

Ce qui a été concédé par la direction nationale est avant tout dû à la mobilisation des ASCT ! Le rapport de force créé depuis décembre 2022 avec le CNA (Grève de décembre 2022, Grève des 16/17/18 février 2024, Préavis de grève SUD-Rail sur tout le mois de mai 2024) a incontestablement mis la direction sous pression et l’a conduite à lâcher les propositions suivantes lors de la table ronde du 10 avril !

Orientations stratégiques du groupe SNCF :Les cheminot.es vont encore payer l'addition!

Orientations stratégiques du groupe SNCF :Les cheminot.es vont encore payer l'addition!

Le Comité Central du Groupe Public Ferroviaire a été consulté sur les orientations stratégiques du groupe SNCF pour les années allant de 2023 à 2032. Cette réunion s’est tenue en présence du PDG de la SNCF. Ces orientations sont une mise à jour du plan précédent 2021-2030. Selon la Direction, il y avait nécessité de revoir le plan compte tenu de la dégradation de l’environnement économique, de la reprise des trafics post COVID, des premiers effets de l’ouverture à la concurrence et des annonces du gouvernement d’investissement dans le ferroviaire.

Les adhérents SUD-Rail valident les avancées de l’accord « fin de carrière »

Les adhérents SUD-Rail valident les avancées de l’accord « fin de carrière »

Après consultation de ses adhérents, la fédération SUD-Rail signe ce projet d’accord sur les fins de carrière. Cet accord à durée indeterminée va concerner les agents de tous les statuts, ceux du Fret comme ceux qui sont transférés dans les filiales TER. Dans la continuité des conflits de février (Matériel, ASCT, EIC) qui ont déclenché la table ronde « urgence sociale », la direction a été contrainte, en plus des annonces rémunération (400€, 3000pr, indemnité résidence, contractuel-le-s…), notamment sous la pression des ASCT, d’avancer les négociations CPA-Fin de carrière. Dans les négociations, SUD-Rail a porté des revendications pour revaloriser les indemnités et la durée d’un accord initial datant de 2008, totalement inopérant et utilisé par environ 12% des cheminot-e-s. Après la réforme Macron, il fallait réagir ! Les avancées de cet accord permettront de compenser une partie du décalage progressif de l’âge de départ et également

Indemnité de résidence pour les cheminot.es contractuel.les La direction doit respecter ses engagements !

Indemnité de résidence pour les cheminot.es contractuel.les La direction doit respecter ses engagements !

Sud-Rail se bat depuis des années pour obtenir des avancées pour les cheminot.es contractuel.es, « en miroir » de ce qui existe pour les cheminot.es statutaires. Le but étant évidemment de créer des repères communs entre toutes les populations de cheminot.es, pour lutter contre l’individualisation de la rémunération mise en place par la direction. Grâce à cette logique nous avons obtenu de nombreuses avancées pour les contractuel.les comme pour les statutaires (sécurisation de la prime de travail, prime de réserve mensualisée et plus élevée, médecine spécialisée étendue à tous, etc…). Une de nos dernières victoires était l’extension de l’indemnité de résidence à tou.tes les cheminot.es.

PROJET D’ACCORD FIN DE CARRIERE: ZOOM SUR LES ASCT

PROJET D’ACCORD FIN DE CARRIERE: ZOOM SUR LES ASCT

Ce qui a été concédé par la direction nationale est avant tout dû à la mobilisation des ASCT ! Le rapport de force créé depuis décembre 2022 avec le CNA (Grève de décembre 2022, Grève des 16/17/18 février 2024, Préavis de grève SUD-Rail sur tout le mois de mai 2024) a incontestablement mis la direction sous pression et l’a conduite à lâcher des propositions

Liaison EIC :Nous n'abdiquerons pas sur nos justes revendications !

Liaison EIC :Nous n'abdiquerons pas sur nos justes revendications !

Des avancées ont été obtenues pour les métiers de la circulation depuis 2022 mais elles sont encore largement insuffisantes pour une juste reconnaissance de nos métiers. Dans la suite de nos dernières actions, SUD-Rail organise un rassemble-ment devant la direction RESEAU à St Denis le 25 Avril 11h. Sans des réponses positives et concrètes de la direc-tion, les agents considéreront cela comme un affront et ils y répondront collectivement et en nombre par la grève !!!

LE SCANDALE DES PRIMES INDEXÉES SUR LE NOMBRE D’ACCIDENTS DU TRAVAIL !

LE SCANDALE DES PRIMES INDEXÉES SUR LE NOMBRE D’ACCIDENTS DU TRAVAIL !

La direction nous a habitués à tous les genres d’expérimentations quand il s’agit de faire de la productivité. Les échanges nourris lors du comité central autour des 2 accidents mortels (Bischeim et Dijon) ont permis de mettre en lumière que toutes les activités sont en train de généraliser un système de primes collectives corrélées avec le nombre d’accidents du travail. C’est un scandale ! Pour SUD-Rail, la question des accidents du travail est grave et ne doit pas faire l’objet de challenges pour l’obtention d’une prime mais bel et bien d’un travail de prévention pour les éviter. C’est à l’employeur de veiller à la sécurité, il ne peut donc pas se défausser de sa responsabilité sur les agents en les sanctionnant financièrement et ainsi tenter de faire baisser le nombre de jours d’absences pour cause d’AT, quand celui-ci est en hausse constante depuis presque 10 ans !